Une petite étude

Une petite étude - Travis Tate

Il y a beaucoup de choses que je ne sais pas en ce qui concerne les traitements médicaux. J’apprenais dernièrement par le biais d’une de mes sœurs, qu’elle allait faire traiter ses traitement varices. Je ne savais pas que cette technologie que je connaissais plus sous la forme des épées des Jedi de Star Wars, pouvait être utile pour faire des soins. J’avais certainement plus d’un quart d’heure de retard en ce qui concerne cette technique scientifique. Je me lançais à faire quelques recherches pour en savoir plus pour donner mon opinion. Dès les premières images, je changeais de cap. Je ne supportais pas de voir des seringues qui s’enfilent dans des veines faisant des trous dans celle-ci pour pouvoir infiltrer un tube conduisant une tête pouvant projeter des rayons laser. Beurk !

 Ma sœur revenait me voir quelques jours après en me montrant une toute petite cicatrice. Elle semblait se sentir beaucoup mieux et me montrait l’effet sur ses veines qui semblaient beaucoup moins proéminentes. Elle reprenait goût à pouvoir remettre des jupes et pouvait même espérer passer un été sans trop souffrir. Elle se remettait à faire du trekking, et passait aussi quelques heures à la piscine. Elle avait tout un programme pour endurcir ses jambes. Pourtant, c’était une grande fumeuse, et je savais que le tabac y était pour beaucoup en ce qui concerne son problème de varices. C’était certainement la seule chose qui n’était pas au programme en ce qui la concerne. Arrêter de fumer.

Je me lançais quelques jours après sa venue à faire des recherches sur toutes les possibilités médicales proposées par le biais du laser. Je ne connaissais jusqu’à présent que l’effacement des tatouages. Je ne pensais pas que l’on utilisait aussi le laser pour effacer certains grains de beauté, et certaines taches brunes. Il y avait aussi la chirurgie où il était possible d’ouvrir le corps avec un laser, ou de faire exploser certains calculs, comme certaines tumeurs au cerveau. J’en restais la bouche ouverte. Je me demandais ce qui était encore en état de test et qui n’était pas encore prêt à être mis en œuvre. Si le laser pouvait devenir l’ultime possibilité de soins de guérison sans pratiquer de chirurgie en passant par les diverses couches du corps pour atteindre le mal, j’espère vivre assez longtemps pour voir toutes les autres possibilités offertes aux humains. Toujours est-il, malgré plusieurs lectures, je ne sais toujours pas comment fonctionne exactement un laser. Pourvu qu’ils en trouvent un pour rendre plus intelligent.