Une expérience nouvelle

Une expérience nouvelle - Travis Tate

Comme à mon habitude, je me lève toujours de bonne heure pour courir un peu, et admirer la levée du soleil. Chaque fois que je réussis à faire un parcours, j’ai la certitude que le monde appartient bien à ce qui se lève tôt. Depuis ces dernières années, après ma sortie de faculté, j’ai eu en moi ce besoin de faire des découvertes. Un jour, j’ai décidé de partir en  voyage pour voir de nouveaux horizons. Je suis allé dans un endroit où le soleil brille dans tous ses éclats, et où la nuit, les étoiles offrent une vue imprenable sur la beauté de la Voie lactée. C’est là que j’ai rencontré des gens adoptants des mœurs tellement différentes de ce que j’avais déjà vu auparavant. Avec eux,  j’ai suivi un rythme de vie que je n’aurais jamais imaginé.  Dans ce lieu étrange, un soir de pleine lune, j’ai assisté à une sorte de rituel où tous les habitants du village étaient réunis, en faisant un cercle autour d’un feu. Au tout début, cela m’a effrayé, la conscience d’être dans une situation peu recommandable pour l’ignare que j’étais, m’envahissait. Soudain, j’ai entendu une chanson accompagnée de tambourinement qui jusqu’à aujourd’hui, me martèlera toujours l’esprit. Ce bruit résonna du fond d’une case.  Le chef, du village venait de sortir, et lança un discours, avec un langage dont je commençais à peine à apprendre. Cette fête était, selon ses propos, marquée par la venue d’un étranger dans le village. Bien sûr, il s’agissait de moi et de mon ami, qui était venu m’accompagner. Il a même introduit dans ses dires la marque de couperose que mon ami avait sur son visage. Bref, une coupe de breuvage nous fut donnée par la fille du gourou du village, nous buvions et la fête commença. Tout le monde ria, dansa et moi-même, je me suis mis à danser comme eux. Je ne savais pas pourquoi, mais à ce moment, une sensation d’euphorie traversa tout le long de mon corps. Dans tout ce chahut, au milieu de ses cris et de cette transpiration, jamais je ne me suis senti aussi en paix avec moi-même. Au petit matin, je sortis de ma case, avec toujours cet ébahissement devant cet environnement auquel je me suis accommodé. Et ce fut pour moi, un séjour très agréable qui m’a fait connaitre une culture loin de la civilisation moderne, mais une culture qui m’a fait comprendre qu’on peut bien vivre au milieu de la nature. Une nature qui nous offre tout ce dont on a besoin.