Un choix de vie hors du commun

Un choix de vie hors du commun - Travis Tate

Âgée de 30 ans, Marjorie est une de mes plus grandes amies depuis maintenant 6 ans. Alors, on se connaît très bien. C’est une femme qui a un fort caractère et qui a un rêve tellement différent des autres. Son but, c’est avant tout de réussir dans la vie. Elle ne s’est jamais contenté du travail qu’elle a, elle veut toujours progresser. Toute son adolescence,  elle travaillait  très dur pour y arriver, et on peut dire qu’elle a bien préparé son avenir. Ça ne lui est jamais venu à l’esprit de fonder une famille un jour. Bien sûr, elle avait des petits amis, mais à aucun moment, elle ne prévoyait se marier, contrairement aux autres femmes de son âge. Et jusqu’à maintenant, elle maintient son choix. Elle mène une vie de célibataire, car selon elle, se marier, c’est se compliquer la vie. Elle veut vivre librement et surtout, sans engagement. Le travail qu’elle a, lui permet d’aller où elle veut être sans que personne ne l’en empêche. Elle est guide touristique dans une agence de voyage réputée. Un métier très ambulant, mais qui lui convient parfaitement. La dernière fois où on s’est rencontré, elle cherchait une crème pour le traitement acné dans un magasin du coin, tandis que moi, je faisais les courses pour ma femme. On a longuement discuté ce jour-là. Elle me parlait de son envie d’avoir un enfant, mais pas de se marier. Je lui ai demandé pourquoi elle s’entêtait à vouloir rester seule, mais elle m’a répondu à son aise, qu’elle n’est pas seule, elle ne veut juste pas se lier avec un contrat de mariage. Elle sort avec un homme un peu plus âgé qu’elle, et un homme déjà marié qui plus est. Il lui procure ce dont elle a besoin, dit-elle, et il serait prêt à avoir un enfant avec elle. Mais quelle vie bizarre, alors qu’elle a toutes les chances d’avoir un bon foyer à elle. Elle a avoué que, vu l’âge qu’elle a, elle se devait d’avoir en enfant, et non un mari qui dicterait ce qu’elle doit faire à tout moment. Rester seule lui permet d’après elle, d’accomplir plein de choses de sa vie, de visiter de nombreux pays, sans se soucier de rentrer plus tôt ou même plus tard. C’est cette vie-là qu’elle aimerait partager avec l’enfant qu’elle rêve d’avoir. Jusqu’ici, elle n’a pas changé d’avis en ce qui concerne le mariage, mais à aucun moment, elle n’a dit du mal des couples mariés, comme ma femme et moi. Elle trouve même merveilleux la vie que je mène et elle respecte mon choix. Je respecte également son choix, car c’est sa façon à elle d’être heureuse et c’est ce qui compte.